Fonctionnement de la réflexothérapie

Il s'agit de la stimulation des récepteurs nerveux épidermiques pour améliorer l'influx nerveux.

 

Le réflexothérapeute agit par pressions rythmées des zones réflexes qui correspondent à des terminaisons nerveuses reliées à un organe ou une glande. Il agit ainsi sur la douleur et sur les troubles liés au dysfonctionnement d'un ou de plusieurs systèmes de notre corps.

 

La réflexothérapie est une science basée sur l'observation et la stimulation des zones réflexes appartenant à différents microsystèmes (visage, oreilles, mains, pieds et crâne) afin de réguler l'ensemble du corps, en rétablissant l'homéostasie. Par l'observation, le praticien note les déséquilibres éventuels et par la stimulation, il agit sur des points neuro-vasculaires. L'homéostasie est l'état d'équilibre des différents systèmes du corps humain. Quand cet état est menacé ou perdu, le bien-être de l'individu s'en trouve perturbé de manière plus ou moins sérieuse.

 

La réflexothérapie aide donc le corps à maintenir (ou à retrouver) l'homéostasie et à équilibrer le système nerveux. Le système nerveux est le centre de commandes des autres systèmes de notre corps : le système endocrinien, le système locomoteur (moelle, rachis, os et muscles, membres supérieurs, membres inférieurs), le système ORL, le système digestif, le système respiratoire, le système cardio-péricardique, le système génital, le système urinaire, le système lymphatique, le sytème tégumentaire (peau).

 

Pour chaque réflexothérapie, on accompagne les troubles fonctionnels qui correspondent à l'ensemble de symptômes sans cause médicale identifiée. Ils sont à différencier des troubles lésionnels (ou organiques) qui sont identifiés par le diagnostic médical et qui peuvent générer une pathologie.

Seul le médecin est en mesure de déterminer si le trouble est fonctionnel ou organique!