Réflexothérapies faciale et dorsale

La stimulation du visage existe depuis longtemps. C'est une technique utilisée pour embellir le teint et maintenir la jeunesse. Les différentes méthodes viennent du courant oriental et sont aujourd'hui proposées en Europe.

 

En Chine, elle a été utilisée initialement pour traiter les sinusites et les allergies. Les points du visage sont stimulés pour décongestionner les sinus et soulager la douleur dès la première séance. Outre une action sur le nerf trijumeau qui contrôle la sensibilité de la face, d'autres stimulations en profondeur seront nécessaires pour parvenir à rétablir l'équilibre énergétique qui permettra au corps de se défendre face aux agressions.

Le visage est aussi stimulé pour retrouver la beauté en régénérant les cellules de la peau et en lui rendant sa fermeté. Ce type de "lifting" par acupuncture régule la circulation sanguine et énergétique au niveau du visage. Il est proposé à titre préventif ou curatif et est indiqué aussi bien pour les hommes que pour les femmes ayant passé la quarantaine (minimum 4 séances par semaine).

 

Au Japon, les praticiens utilisent une méthode appelée Kobido (qui signifie "ancienne voie de la beauté") pour embellir le visage. Aussi bien les femmes que les hommes peuvent en bénéficier. Cette technique de massage, transmise de maître à élève, se pratiquait par l'utilisation des méridiens, des points d'acupuncture et du drainage lymphatique permettant de rajeunir le visage.

 

Au Vietnam, la réflexologie faciale est issue de la méthode du Professeur Bui Quoc Chau, acupuncteur, qui créera, en 1980, des cartographies complètes du corps et de ses organes sur le visage. Cependant la stimulation des points réflexes de la face fait partie intégrante de la méthode de l'acupuncteur Dien Chan Lieu Quen Lieu Phap par laquelle le visage est stimulé avec des outils. La méthode s'appelle aujourd'hui le Dien Chan.

Les méthodes de stimulation du crâne et du dos viennent d'Orient.

 

En Inde, l'origine est le champissage qui est un massage de la tête basé sur une technique de médecine traditionnelle "l'Ayurveda" pratiquée depuis plusieurs millénaires et qui signifie "sciences de la vie". Cette technique se répand de plus en plus en Occident.

Le Docteur Narendra Metha introduira cette technique indienne traditionnelle (vieille depuis plus de 1000 ans) en Angleterre dans les années 70 lorsqu'il vient d'Inde pour étudier la physiothérapie et l'ostéopathie. Ainsi né le "Champissage" créé a partir du mot "Champi" qui signifie massage de la tête en Hindi. L'équilibre des flux d'énergie se travaille en équilibrant les tensions du corps.

 

Au Vietnam, La stimulation des points du dos est issue de la méthode du Professeur Bui Quoc Chau qui crée une cartographie complète des points du corps en 1980. La stimulation réflexe des points du dos fait partie de la technique inspirée de la méthode du Dien Chan.